Piste contaminée, mouillée, humide ou sèche ?

Les différentes appellations

On peut qualifier la piste de différentes façons en fonction de son état. Voici les différentes façons de la qualifier en fonction de son état (du meilleur au pire) :

  • Sèche
  • Humide
  • Mouillée
  • Contaminée

Nous allons voir dans cet article, à quoi correspondent ces différentes qualifications. En effet, il existe des conditions précises pour que la piste soit mouillée et non contaminée, par exemple.

Piste contaminée

Une piste contaminée est une piste recouverte à plus de 25% par un de ces éléments :

  • De l’eau, de la neige fondue ou de la neige poudreuse (pellicule de plus de 3mm)
  • De la neige tassée ou mouillée
  • De la glace

Piste Mouillée

Une piste mouillée est une piste recouverte d’eau ou d’un élément équivalent et dont la quantité n’est pas suffisante pour en faire une piste contaminée, ou lorsque l’humidité est telle qu’elle donne un aspect brillant à la piste.

Piste humide

Une piste humide est une piste qui n’est pas sèche mais dont l’humidité ne lui donne pas un aspect brillant.

Piste sèche

Piste qui n’est ni mouillée, ni contaminée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *