Comment lire une carte VAC

Nous allons voir dans cet article comment lire une carte VAC.
Une carte VAC est une carte qui va te permettre de connaître les différentes informations pour pouvoir décoller ou atterrir sur un aérodrome en toute sécurité.
Savoir lire une carte VAC est très important pour un pilote, même si tu es un simmer (pilote virtuel) ! Savoir lire une carte VAC te permettra de ne pas découvrir l’axe de la piste d’atterrissage au dernier moment et, par conséquent, atterrir tant bien que mal en essayant de rattraper l’axe de la piste (ce qui est déjà arrivé à tout simmer, on ne va pas se le cacher ;))
J’allais presque oublier, mais VAC signifie Visual Approach Chart, ou carte d’approche visuel en français.
Assez parlé, passons à ce qui nous intéresse 🙂

 

Où trouver les cartes VAC ?

Les cartes VAC sont disponibles gratuitement sur le site du SIA (https://www.sia.aviation-civile.gouv.fr), rubrique “Atlas VAC FRANCE” que l’on retrouve dans le menu de gauche.

Pour nous accompagner tout au long de cet article, nous allons prendre comme exemple la carte VAC de LFPX (Chavenay-Villepreux, en Ile-de-France).

 

1 – Première page

Sur cette première page, on retrouve une vue de l’aérodrome et de ses environs.
On y retrouve les principaux repères au sol ainsi que les différents espaces aériens. Sur la carte de LFPX, on retrouve notamment :

  • Plusieurs espaces aériens de classe A (Paris et Villacoublay), interdits aux avions VFR
  • La TMA de Pontoise au Nord
  • Différentes indications pour rejoindre les aérodromes les plus proches
    • Par exemple, au Nord, on retrouve la distance à parcourir et le cap à suivre pour rejoindre Les Mureaux
  • La RMZ de Chavenay-Villepreux au centre, qui va du sol à 2500 ft. Pour rappel, une RMZ est une zone où l’utilisation de la radio est obligatoire.

 

2 – Seconde page

Sur cette seconde page, on retrouve de nouveau une vue de l’aérodrome, plus précise cette fois, ainsi que toutes les informations essentielles le concernant.
On constate que cette seconde page est divisée en trois parties, que nous allons analyser séparément.

 

Seconde page – Première partie

On y retrouve :

  • L’aérodrome avec les différentes pistes
    • Ici les pistes 05, 10, 23, 28 ainsi que leur QFU
  • Les tours de piste
    • On retrouve les altitudes et les hauteurs des tours de piste directement sur la carte. Le nombre au-dessus de la ligne du tour de piste est son altitude et le nombre qui se trouve entre parenthèse est sa hauteur. En prenant l’exemple du tour de piste main gauche pour la piste 05, on constate que l’altitude de celui-ci est de 1300 ft et que sa hauteur est de 850 ft.
  • Les environs proches
    • Les repères remarquables utiles pour les tours de piste (comme les serres Greenhouses au Nord)
    • Les villes à ne pas survoler entourées en bleu

Seconde page – Seconde partie

Dans cette seconde partie, on retrouve un plan détaillé de l’aérodrome. On y retrouve notamment :

  • Les différentes pistes
  • Les taxiways
    • Comme le taxiway B qui longe la piste 10/28
  • Les parkings
    • Représentés par le signe P
  • L’emplacement de la tour de contrôle
    • Représenté par le mot TWR (qui est l’abréviation de tower)

Seconde page – Troisième partie

Pour la dernière partie de cette seconde page, on retrouve différentes informations importantes sous formes de chiffres :

  • Le QFU des pistes
  • La longueur des pistes
  • La nature des pistes
  • Les différentes distances notables des pistes
    • TODA
    • ASDA
    • LDA

Si les termes “TODA”, “ASDA” et “LDA” ne te disent rien, je t’invite à aller avoir l’article qui en parle : http://aviation-loisir.fr/piste-tora-toda-asda-lda

3 – Les pages suivantes : les consignes particulières

 

Sur les pages qui suivent, on retrouve les consignes particulières ainsi que diverses informations. Ces pages sont à lire lorsque tu prépares ton vol.
Je n’ai pas grand chose à rajouter dessus car le contenu variera entre chaque aérodrome et est compréhensible sans trop de difficultés 🙂

J’espère que cet article aura pu t’aider à lire une carte VAC. Nous avons vu les informations essentielles à connaître pour pouvoir lire une carte VAC classique, sans rentrer trop dans les détails.
Maintenant, pour bien maîtriser la lecture de ces cartes, il va falloir t’entrainer à lire et comprendre les cartes de différents aérodromes. La théorie c’est bien, mais il n’y a rien de tel que la pratique pour maîtriser une notion !

Je te souhaite de bons vols 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *